Dutch English Español Italiano Français Nederlands


La glocalisation multilingue de la conception TELOS

La communication globalisée exige

la structure mondialisée des sièges TELOS

Comment une agence monolocalisée dans un seul pays peut-elle créer ou adapter des concepts de communication pour des marchés plurilingues et globalisés ? La question, à l’évidence, contient la réponse. En effet, toutes les productions sont délocalisables, sauf celles culturelles. Une agence publicitaire moderne dans notre monde irréversiblement mondialisé se doit de disposer d’autant de sièges que de langues de communication dans lesquelles créer.

Voilà pourquoi le Groupe EUROLOGOS, dont TELOS est la société de marketing et de publicité, ouvre constamment de nouveaux sièges dans le monde entier depuis 1996 (le plus récent, en 2008, à Shanghai).

Autrement, les agences unidimensionnelles par leur localisation dans un seul pays sont fatalement destinées à demeurer des « boîtes aux lettres », à l’enseigne des bureaux de traduction également monolocalisés dans une langue (ou deux).
Ces agences sont dénuées de moyens – structurellement ! –
de penser, de rédiger et de valider plusieurs concepts en multilingue
.
La pertinence publicitaire se joue sur un détail, sur un terme technique ou géostylistique… Il ne suffit pas, donc, d’être globalisé.
Il faut réellement pouvoir compter sur d’autres agences du groupe situées dans les autres pays.
Les concepteurs-copywriters doivent vivre dans leur propre culture cible.

C’est exactement ce que les agences du Groupe EUROLOGOS ont réalisé et continuent à parfaire. Moi, en tant qu’External Communications Executive, j’assure cette fonction capitale dont l’objectif est la production d’une culture polyédrique et glocalement pertinente.
TELOS, la structure glocalisée. On target